Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Vie

La Vie

Ce blog parlera de la vie, dans un esprit satirique ...


Ukraine

Publié par Fanch sur 1 Mars 2014, 11:00am

Catégories : #1 - Billets d'actualité

Je suis bien ennuyé avec la révolte des opposants au régime en Ukraine.

J'aurais tant aimé en parler, réaliser un véritable article, mais après ce dernier week-end, il ne restera peut-être plus qu'à pleurer les morts.

Il ne restera plus qu'à regretter le départ précipité du tyran qui ne souhaite sans doute pas payer sa dette ... sauf à tourner en rond et à retourner au point de départ.

Le sujet semblait encore inépuisable au milieu de cette dernière semaine ... mais avec un risque grave, celui de comptabiliser chaque jour de nombreux nouveaux morts.

A cet instant encore, le despote se délectait de sa puissance, qu'il pensait pérenne, grâce sans doute à ses alliances frontalières.

Chacun avait prit place dans le débat : les politiques, les médias, les associations humanitaires, mais surtout les intellectuels et les philosophes.

Ces derniers avaient pris la main sur ce sujet fort et cela me semblait assez incorrect car l'action se situe en dehors du débat et du blabla.

L'Europe centrale (!!!) allait-elle vivre de nouveaux évènements dignes de ceux ayant mis en scène Serbes et Croates, il n'y a pas si longtemps. En fait c'est ce qui risque de se passer après.

L'arrivée au pouvoir de l'opposition semble tout résoudre, en apparence, pour quelques jours sans doute.

Le risque persiste, car le peuple ne souhaite pas rester étranger à la mise en place de la démocratie, une partie du peuple du moins.

Mais la guerre civile peut s'installer à nouveau, opposant ces derniers aux défenseurs de la culture Russe.

Ainsi le pays va sans doute se trouver tiraillé entre le grand frère Russe et une Europe courtisane, qui ne dispose pas cependant des mêmes moyens.

Il y a donc encore grand danger.

Le despote a quitté le pays mais personne ne dit pour quelles raisons, sur quel ordre.

Bien sûr il parait évident qu'il n'avait pas la même aura auprès de Moscou, tel le collègue Syrien, qui lui ne semble pas se poser de questions sur son devenir.

Nous aurons donc l'occasion de revenir sur le sujet, car l'enjeu que représente ce pays risque de nous entrainer dans un autre feuilleton, dans lequel les dictateurs seront moins visibles.

44 - Nantes : Sous le soleil tout parait plus beau !

44 - Nantes : Sous le soleil tout parait plus beau !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents